Préparer sa retraite

AccueilBlogPréparer sa retraite

Contrairement aux idées reçues il n’y a pas d’âge pour commencer à préparer sa retraite. Le plus tôt est encore le mieux. Ainsi, quelles sont les meilleures solutions pour vous préparer au mieux à votre fin de carrière ? Est –il possible de cumuler retraite et emploi ?

Préparer sa retraite

Faites estimer votre retraite

estimer sa refaire bilan gratuit PERPPour bien préparer sa retraite, il est nécessaire d’estimer le montant des revenus que vous percevrez lorsque vous arrêterez de travailler. Chaque profession à son propre régime qui n’est pas forcément géré par le même organisme. Généralement, au cours de votre activité et jusqu’au départ en retraite vous recevez des documents qui vous permettent de suivre et d’évaluer votre situation personnelle. Ainsi à l’aide de ces documents et même sans, n’hésitez pas à rencontrer un conseiller en gestion de patrimoine qui pourra réaliser un bilan patrimonial et vous aider à préparer votre départ en retraite.

L’Estimation Indicative Globale de votre retraite

A partir de 55 ans et tous les 5 ans jusqu’à votre départ en retraite ce document vous est adressé par courrier directement à votre domicile. Il reprend vos nombre de trimestres et de points déjà cumulés, les différents régimes auxquels vous avez cotisés et éventuellement une estimation des revenus que vous percevrez à l’âge légal du départ en retraite.

Le relevé de carrière et départ en retraite

6 à 12 mois avant votre départ en retraite pensez à demander votre relevé de carrière qui n’est autre que le récapitulatif des points et trimestres cotisés. C’est un document qui résumera votre carrière et qui sera un guide dans le cadre de la préparation de votre départ à la retraite

Le départ en retraite

Contrairement à ce que l’on peut penser, on ne part pas tous à la retraite au même âge ni au même moment. Pour percevoir vos allocations et ainsi effectuer votre passage en retraite vous devez en principe 4 mois avant la date butoir, contacter un conseiller retraite en ligne ou par téléphone afin de faire votre demande

Souscrire une nouvelle assurance santé

Lors du départ en retraite vous pouvez si vous êtes assuré par votre employeur, avoir recours à un changement de complémentaire santé. Mais si ça n’est pas le cas, pensez à faire un bilan santé et à optimiser votre protection sociale dans le cas où vos dépenses venaient à augmenter avec l’âge. En effet, une bonne complémentaire santé permet de compléter vos remboursements de la sécurité sociale et d’éviter ainsi des frais médicaux supplémentaires.

préparer sa retraite conseils Pinel

Anticiper la baisse de revenus à la retraite

L’investissement immobilier

L’investissement locatif permet d’optimiser ses revenus durant votre période d’activité mais permet également de vous constituer des revenus complémentaires lors de votre départ en retraite. Le montant de l’investissement de départ semble souvent être un frein à l’achat mais le recours au prêt immobilier ainsi que les dispositifs fiscaux tel que le régime Pinel permettent à tous de faire du locatif. En effet, aujourd’hui, investir dans la pierre reste une valeur sûre. De plus les taux des prêts immobilier n’ont jamais étés aussi bas et les dispositifs fiscaux permettent de réaliser des réductions d’impôts.

Toujours dans le domaine de l’immobilier mais dans un secteur différent du logement, vous pouvez opter pour un rendement plus important en investissant dans des murs de locaux commerciaux ou de bureaux en direct ou via des parts de SCPI.

LE PERP

Il vous permet pendant vos années d’activité de préparer votre retraite en vous permettant d’épargner des fonds qui constitueront des revenus complémentaire lors de votre départ. Le PERP permet des revenus complémentaires sous forme de rente viagère mais offre également la possibilité d’une sortie en capital, le compromis idéal pour financer un projet et augmenter vos revenus. L’idéal est de commencer à épargner dès 40 ans pour minimiser l’effort d’épargne à fournir jusqu’au moment de votre départ en retraite.

L’assurance vie

En capital, l’assurance vie permet de financer un projet au moment de la retraite ou de bénéficier d’une somme d’argent importante à une date fixée. Sous forme de rente viagère elle vous permet d’augmenter vos revenus et de compléter vos pensions de retraites. De plus, l’assurance vie est fiscalement avantageuse après 8 ans et permet même de protéger votre conjoint ou un proche grâce à la clause bénéficiaire.

Le rachat de trimestres

Si vous n’avez pas pu cotiser suffisamment vous avez la possibilité grâce à la loi Fillon de 2003, de racheter des trimestres durant lesquels vous faisiez des études ou lors de période d’activité incomplète c’est-à-dire lorsque vous ne travailliez pas les 4 trimestres complet qui permettent de valider une année. Pour se faire il faut avoir au minimum 20 ans et au maximum 67 ans. Le rachat de trimestres est intéressant lorsqu’il vous manque quelques trimestres pour valider la retraite à taux plein par exemple.

Attention, 1 trimestre correspond au cumul de 90 jours consécutifs et vous ne pouvez racheter au maximum que 12 trimestres.

L’emploi-retraite

Cette réforme qui vise à favoriser et encourager le retour à la vie active des séniors est une des différentes manières permettant de se générer des revenus complémentaires lors du départ en retraite. Attention, les cotisations versées à votre nouveau régime dans le cadre de votre reprise d’activité ne vous permettent pas de bénéficier de nouveaux droits à la retraite même si vous changez de régime. L’idéal si vous optez pour cette solution est de prendre contact avec votre caisse de retraite qui saura vous aiguiller selon votre situation.

 

 

Quelle que soit votre âge ou votre situation professionnelle n’hésitez pas à vous rapprocher de notre équipe de conseillers en gestion de patrimoine pour réaliser un bilan retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez vous à nos articles :

* Champs obligatoire