Placements financiers : livrets d’épargne, PEA de capitalisation, plan d’épargne en actions

AccueilInvestir durablementPlacements financiers : livrets d’épargne, PEA de capitalisation, plan d’épargne en actions

Livrets d’épargne

Avantages :

  • Disponibilité de l’épargne à tout moment
  • Souplesse des versements et des retraits

Il existe différents types de livrets d’épargne (Livret A, Livret de Développement Durable, Livret d’Epargne Populaire, Compte sur Livret…).

Il est opportun de recourir à ces livrets pour votre épargne de précaution. En revanche compte tenu de leurs faibles rendements actuels et de la fiscalité s’appliquant sur certains de ces supports, il est préférable de ne pas trop les gonfler et de leur préférer des investissements plus rémunérateurs.

PEA de capitalisation

Il vous permet de bénéficier de la fiscalité avantageuse du PEA, tout en conservant les atouts d’un contrat de capitalisation. En profitant des atouts d’un PEA classique et d’un PEA assurance, vous disposez ainsi d’un outil intéressant pour optimiser votre fiscalité.

Avantages :

Vous bénéficiez de la fiscalité avantageuse du PEA et :

  • Vous limitez votre imposition ISF puisque seules les sommes versées (et non les plus-values) sont prises en compte dans l’assiette de calcul de l’ISF.
  • Vous transformez votre enveloppe PEA en contrat de capitalisation : tout rachat partiel effectué avant 8 ans entraîne la fermeture de l’enveloppe PEA et vous perdez les avantages liés à la fiscalité du PEA. Mais le PEA souscrit auprès d’une compagnie d’assurance vous permet de conserver votre contrat de capitalisation pour l’épargne restante. Votre épargne continue de fructifier et vous accédez à la fiscalité du contrat de capitalisation en cas de rachat.

Plan d’Epargne en Actions

Le PEA est un produit d’épargne qui permet de constituer et de gérer un portefeuille d’action dans une enveloppe financière bénéficiant d’une fiscalité avantageuse.

Il peut être souscrit par une personne physique ayant son domicile fiscal en France. Chaque époux ou partenaires de PACS peut en détenir un.

Le plafond de versement est fixé à 150.000 € par plan. Les versements doivent obligatoirement être effectués en numéraire.

Les titres éligibles sont les actions, SICAV actions, parts de FCP, parts de société soumises à l’impôt sur les sociétés et dont le siège social est situé dans un pays membre de la communauté européenne, Islande ou Norvège.

En l’absence de retrait, les dividendes encaissés et les plus-values réalisées au sein du PEA ne génèrent pas d’imposition à l’impôt sur le revenu ou aux prélèvements sociaux.

La fiscalité du PEA est donc avantageuse puisqu’elle permet l’exonération de l’imposition sur les plus-values à condition de bloquer les fonds sur une durée minimum de 5 ans.

Les moins-values réalisées au sein d’un PEA ne sont de même pas imputables sur les plus-values réalisées en dehors du PEA.

En cas de retrait, le gain net est imposable à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux en fonction de la durée effective du PEA :

Durée du PEA

IR PS

Conséquence

Retrait entre 0 et 2 ans

22,50% 15,50%

Clôture du PEA

Retrait entre 2 et 5 ans

19% 15,50%

Clôture du PEA

Retrait entre 5 et 8 ans

0% 15,50%

Clôture du PEA

Retrait au-delà de 8 ans

0% 15,50%

Il n’est plus possible d’effectuer de nouveaux versements dans le PEA

Au niveau successoral, le PEA rentre de plein droit dans l’actif successoral.
 

Dossiers du patrimoine

Investir durablement

 

Laisser un commentaire

Abonnez vous à nos articles :

* Champs obligatoire