Le PEE et le PERCO

AccueilPréparer ma retraiteLe PEE et le PERCO

Le Plan d’Epargne Entreprise (PEE)

Avantages du PEE

Les capitaux investis dans le PEE et maintenus dans le plan pendant au moins cinq ans sont exonérés d’impôt sur le revenu à la sortie. En revanche, ces versements sont assujettis aux prélèvements sociaux.

Les revenus des titres détenus sont exonérés d’impôt sur le revenu s’ils sont réemployés dans le plan et maintenus pendant la même période d’indisponibilité que les titres auxquels ils se rattachent.

Descriptif du PEE

Le Plan d’Epargne Entreprise est un système facultatif d’épargne collectif ouvrant aux salariés d’une entreprise la possibilité de participer, avec l’aide de celle-ci, à la constitution d’un portefeuille de valeurs mobilières.

Le PEE est alimenté par des versements volontaires des salariés, que viennent compléter des versements de l’entreprise. Il peut également recevoir la participation des salariés aux résultats de l’entreprise et l’intéressement.

Le plan doit comporter une aide de l’entreprise qui peut se limiter à la prise en charge des frais de gestion du portefeuille collectif et/ou comporter des versements additionnels à ceux des salariés.

Les sommes investies dans le plan sont indisponibles pendant une durée de cinq ans (sauf cas exceptionnels).

Le plan d’épargne pour la retraite collective (PERCO)

Avantages du PERCO

Le plan d’épargne pour la retraite collective (PERCO) permet au salarié de se constituer une épargne, accessible au moment de la retraite sous forme de rente ou, si l’accord collectif le prévoit, sous forme de capital.

Descriptif du PERCO

Le PERCO doit être institué dans toute entreprise par accord collectif.

Les modalités et conditions d’expression du choix de sortie du plan doivent figurer dans l’accord

Le PERCO peut recevoir les versements volontaires issus de l’épargne personnelle, de l’intéressement ou de la participation aux résultats de l’entreprise.

Les versements annuels sur le PERCO ne peuvent excéder un quart de la rémunération brute annuelle du salaire.

L’entreprise a la possibilité de prévoir un versement complémentaire (abondement) issu de la participation.

Les sommes versées sur le PERCO du salarié sont détenues jusqu’à son départ à la retraite. Cependant des cas de déblocage anticipé existent.

Aucun délai n’encadre la demande par le participant au PERCO de la liquidation de ses avoirs à compter de son départ à la retraite. La délivrance des sommes ou valeurs inscrites à son compte s’effectue sous forme de rente viagère acquise à titre onéreux.

 

Dossiers du patrimoine

Préparer ma retraite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez vous à nos articles :

* Champs obligatoire