Investir en Pinel : comment faire le bon choix

AccueilBlogInvestir en Pinel : comment faire le bon choix

Le dispositif d’investissement Pinel séduit de plus en plus d’investisseurs. La réussite de l’opération repose toutefois sur une sélection rigoureuse de la commune dans laquelle le bien sera donné en location.

L’enjeu est d’importance car faute de locataire, les investisseurs peuvent rencontrer des difficultés pour rembourser les mensualités du crédit immobilier. Pour certains, la seule solution est de revendre le logement et de perdre ainsi l’avantage octroyé par le dispositif.

Se faire aider par un professionnel de la gestion de patrimoine et de l’immobilier

Le mieux pour éviter les mauvaises surprises, est d’être accompagné par un professionnel de l’immobilier

A ce titre « Mes conseillers.fr » sélectionne de manière rigoureuse les programmes immobiliers en tenant compte de l’emplacement, de la rentabilité locative et de la qualité de construction.

Par ailleurs « Mes conseillers.fr » réalisera une étude personnalisée afin de s’assurer que le bien sélectionné est bien en adéquation avec la situation juridique, fiscale et patrimoniale de l’investisseur (calcul taux d’endettement, vérification plafond des niches fiscales…)

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation. Pour pouvoir profiter de l’avantage fiscal, un contribuable français peut investir en Pinel dans un bien immobilier neuf et s’engager à le louer pour une période de 6, 9 ou 12 ans. En contrepartie, il déduit de ses impôts un pourcentage proportionnel à son engagement de 12, 18 ou 21%.(23, 29, ou 32% Pinel outre-mer)

Devenir propriétaire sans apport en investissant en Pinel

Pour investir en Pinel, il faut acquérir un bien neuf. Il vous est possible de l’acquérir sans apport en effectuant un prêt auprès d’une banque, actuellement les taux historiquement bas renforcent le bien fondé d’investir dans la Pierre.

Ce prêt sera à rembourser sous forme de mensualités, c’est votre effort d’épargne. Le bien est financé par l’avantage fiscal, les loyers perçus et cet effort d’épargne.

Depuis le début de l’année 2018, si vous souhaitez bénéficier des avantages fiscaux du dispositif de la loi Pinel, il faudra que le bien immobilier en question soit situé dans les zones Pinel Abis, A et B1.

La capitale et les 29 communes limitrophes constituent la zone A bis, la plus tendue étant donné le faible niveau de l’offre de logements comparé à la demande.
L’Île de France, l’ensemble de la Côte d’Azur ainsi que les villes françaises de l’agglomération genevoise font partie de la zone A.

La zone B1 comprend toutes les villes de plus de 250 000 habitants ainsi que certaines communes affichant des prix élevés (la Corse, Annecy,Bayonne, Saint-Malo, La Rochelle, les DOM TOM…). On y retrouve Toulouse, Montpellier, Bordeaux, Nantes, Rennes, Strasbourg, Lille, Grenoble…)

Investir en Pinel, défiscaliser et se constituer un patrimoine

La défiscalisation Pinel vous permet de vous constituer un patrimoine solide et pérenne à travers l’acquisition d’un bien immobilier. À la fin de votre engagement, vous pouvez profiter de ce patrimoine comme vous le souhaitez, à savoir : le revendre, conserver une rente avec les loyers (complément de revenus) et augmenter votre patrimoine.

Préparer sa retraite

En investissant en Pinel vous êtes libre de disposer de votre bien à la fin de votre période d’engagement de 6, 9 ou 12 ans.

Vous pouvez donc :

  •  Continuer de recevoir des loyers qui ne seront plus soumis aux plafonds
  •  Revendre votre bien afin de récupérer une plus-value
  •  Utiliser votre bien pour votre usage personnel en qualité de logement principal ou secondaire

Protéger sa famille

La loi Pinel remplace la loi Duflot et permet, contrairement à l’ancienne, de louer son bien à ses proches et sa famille : ascendants comme descendants. Investir en Pinel, c’est donc à présent la possibilité de louer votre bien à vos enfants, petits-enfants ou encore vos parents ou grands-parents.

Le choix d’un bon investissement Pinel

Pour réaliser un bon investissement Pinel il est important de prendre en compte plusieurs critères :

Choix de la ville : Les zones A et B1 regroupent les opportunités les plus intéressantes en terme de logements et de location. Le zonage impose des plafonds de loyers pour les propriétaires et des plafonds de ressources pour les locataires, différents pour chaque zone.

Le choix du quartier est prépondérant dans un investissement locatif, proximité commerces, espaces verts, transports, etc…

Adapter le choix de l’appartement à la population et la typologie de la ville : Schématiquement, une petite surface conviendra parfaitement à une ville étudiante. À l’inverse, un appartement de 80 mètres carrés, idéal pour un couple avec deux enfants, conviendra dans une ville à fort potentiel économique.

Un projet d’investissement immobilier en loi Pinel doit s’inscrire dans une stratégie patrimoniale globale, nous vous invitons à réaliser notre bilan patrimonial en ligne gratuit. Notre équipe est à votre disposition.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez vous à nos articles :

* Champs obligatoire