Ageas PERP Gaipare Zen

Un maximum d'opportunités pour votre épargne retraite

Je souhaite en savoir plus
Rendement 2016
2,13%
Récompensé
15 fois
AccueilRetraiteAgeas PERP Gaipare Zen
Logo Gaipare Zen
logo ageas
recompense

Le plan d’épargne retraite populaire (PERP) vise à épargner à long terme et permet d’obtenir à partir de l’âge de la retraite un revenu régulier supplémentaire.

L’Association GAIPARE ZEN (Groupement d’Epargne Retraite Populaire, loi Fillon du 21/08/2003), a retenu suite à une sélection sévère, un professionnel de l’épargne Ageas France, pour la création de son PERP Gaipare Zen.

Le contrat

  • Assureur : AGEAS.
  • Type : Contrat d’assurance collective sur la vie multi-supports.
  • Contrat : PERP (Plan Epargne Retraite Populaire).
  • Cible : salariés ou professionnels indépendants.
  • Versement en rente avec différentes options possibles.
  • Défiscalisation PERP.
  • Plus de 75 supports financiers dont 2 SCPI.
  • 1 Fonds en Euros performant.

 

Garantie en cas de vie

Au terme de la phase de constitution de l’épargne-retraite, vous avez le choix :

  • De transformer votre épargne retraite en rente viagère (6 formules de rente viagère possibles) :
  • De percevoir jusqu’à 20% de votre épargne retraite sous forme de capital, le reste en rente viagère.
  • De percevoir jusqu’à 100% de votre épargne retraite sous forme de capital, pour acquérir votre résidence principale en 1ère accession à la propriété.

 

Garantie en cas de décès avant la retraite

En cas de décès pendant la phase d’épargne, l’épargne-retraite constituée est versée aux bénéficiaires désignés par l’adhérent sous forme d’une rente viagère trimestrielle à terme échu si le bénéficiaire est majeur ou d’une rente temporaire d’éducation jusqu’à 25 ans si le bénéficiaire est mineur.

 

Garantie en cas de décès pendant la retraite

Pendant le service de la rente, le choix d’une rente viagère réversible (60 ou 100 %) ou d’une rente viagère avec annuités garanties assure la protection de vos proches en cas de décès.

 

Versements

  • Modalités de versement : Libre / Programmée
  • Minimum des versements programmés : à partir de 100 € par mois ; 300 € par trimestre
  • Minimum du versement libre : 1 000 € (quel que soit le mode de gestion)

Performances et type de support

Deux types de gestion du Plan d’Epargne Retraite sont possibles :

  • Gestion libre : libre répartition des fonds affectés aux différents supports de nos meilleurs PERP (fonds euro/unités de compte).
  • Gestion retraite : en fonction de la date prévisionnelle de votre départ à la retraite, la gestion de votre contrat est optimisée. Votre épargne est ainsi répartie entre 6 supports en unités de compte et le support Sécurité en euros selon une grille de répartition privilégiant la sécurité au fur et à mesure que la date du départ en retraite approche. Les arbitrages automatiques dans le cadre de la sécurisation automatique de l’épargne-retraite son gratuits.

Fonds en euros

  • Performance 2016 : 2,13 %
  • Performance 2015 : 2,53 %
  • Performance 2014 : 2,78 % 

Performances nettes de frais de gestion.

 

Frais

  • Frais d’entrée : nous consulter.
  • Adhésion Association 20 € par adhérent.
  • Frais de gestion :
    • Sur le fonds euro : 0,70 % / an (sur l’épargne-retraite en euro, la provision mathématique de rente)
    • Sur les unités de compte : 0,80 % / an (sur l’épargne-retraite en UC), prélevés à chaque fin de trimestre civil et lors de toute opération d’arbitrage, de transfert et de rachat
  • Frais d’arbitrage : 0,50 % (75 € au maximum), gratuits pour la gestion pilotée
  • Frais de gestion des rentes : 3 % de chaque arrérage
  • Frais de transferts sortants :
    • Individuel : indemnité de 1% des sommes transférées avec un minimum de 75 € (uniquement les 5ères années d’adhésion) + éventuelle réduction de 15 % maximum pour l’épargne-retraite investie en euro
    • Collectif : frais de 1 % des sommes transférées

Rachat et avance

Le rachat de l’épargne-retraite avant le départ en retraite ne peut être demandé que pour les cas suivants :

  • expiration des droits de l’assuré aux allocations chômage
  • cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire
  • invalidité de l’assuré de 2ème ou 3ème catégorie de la sécurité sociale
  • décès du conjoint ou partenaire de Pacs
  • situation de surendettement de l’assuré